Durant les fortes chaleurs, n’oublions pas les oiseaux !

L’accès à l’eau, un essentiel pour la survie :

En période de hausse importante des températures, les flaques, gouttières, ruisseaux ou petites mares s’assèchent rapidement. Or, ce sont les sources habituelles d’hydratation des oiseaux. Non seulement pour s’abreuver mais également pour nettoyer leur plumage.

Le corps d’un oiseau est composé d’environ 60% d’eau (jusqu’à 85% chez certains jeunes) et lors des périodes de sécheresse, ils doivent donc chercher de nouveaux points d’eau et voler sur de plus grandes distances au risque de s’épuiser.

De l’eau fraîche toujours à disposition :

La Ligue pour la protection des oiseaux conseille d’installer à l’ombre, dans les jardins ou sur les balcons, un récipient peu profond (3-4 cm) rempli d’eau qui permettra aux oiseaux mais aussi aux petits animaux de boire mais aussi de se baigner.

Il conviendra également de remplacer l’eau très régulièrement afin d’éviter la propagation des maladies.

Pour découvrir d’autres conseils : cliquez ici !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Vous souhaitez faire appel à un professionnel coopérateur sur les secteurs Savoie, Haute-Savoie, Ain ou Isère ?